Accueil Abidjan et Cotonou en feront partie Air France estime pouvoir assurer 30% de ses vols à partir de juillet, Dakar, Abidjan et Cotonou en feront partie

Air France estime pouvoir assurer 30% de ses vols à partir de juillet, Dakar, Abidjan et Cotonou en feront partie

Commentaires fermés
0
167

 

Air France estime pouvoir assurer 30% de ses vols à partir de juillet, Dakar, Abidjan et Cotonou en feront partie dans Abidjan et Cotonou en feront partie

La compagnie aérienne française juge que, selon son scénario de reprise progressive d’activité, son programme de vols, limité aujourd’hui à moins de 5% de ses capacités, devrait passer à 30% en juillet.
Air France envisage la reprise de son activité. Selon BFMTV, la compagnie aérienne travaille sur un scénario de reprise très progressive de ses vols. Dès le lundi 11 mai, la compagnie nationale va augmenter le nombre de liaisons entre Paris et les trois aéroports de l’Hexagone qu’elle continue à desservir en dépit du confinement : Nice, Toulouse et Marseille. D’autres aéroports du pays devraient ensuite être peu à peu à nouveau desservis depuis Paris.
Toutefois, selon les informations de BFMTV, c’est à partir du mois de juillet qu’Air France entend véritablement redémarrer son activité. Le programme de vols de la compagnie aérienne, limité aujourd’hui à moins de 5% de ses capacités, doit en effet passer à 30% à compter du mois de juillet. Une hypothèse qui se base sur une réouverture de certaines frontières, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Union européenne.
Une quinzaine de destinations européennes actuellement desservies
Pour rappel, le nombre de passagers transportés par la compagnie s’est effondré de 56,6% en mars, par rapport à la même période il y a un an. En cause : l’expansion mondiale du coronavirus. Aujourd’hui, Air France assure une activité minimale en Europe avec une quinzaine de destinations desservies à raison de quelques vols par semaine.
Hors des frontières européennes, une toute petite partie de ses avions long-courriers continuent de relier Paris à quelques grandes métropoles (New York, Los Angeles, Montréal, Mexico, Rio de Janeiro, Sao Paulo et Tokyo) ainsi qu’à trois villes de son réseau africain (Dakar, Cotonou et Abidjan). Une continuité minimum de vols internationaux destinée à poursuivre le rapatriement des Français bloqués à l’étranger pendant le confinement.
Zale NDIAYE/dakar-echo.com

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par construireausenegal
Charger d'autres écrits dans Abidjan et Cotonou en feront partie
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Vols & Séjours au Sénégal